L'AMBITION EST LA PREMIÈRE ÉTAPE VERS LE

en devenir

IMG_2029.JPG

En devenir

"Seuls les artistes et les enfants voient la vie telle qu'elle est." Hugo Von Hofmannsthal

IMG-5077_edited.jpg

À  propos de moi

Diplômée en arts, enseignement, psychologie et sciences du langage en cursus complémentaires, j’ai une expérience solide de 28 années en écoles française et québécoise. La double approche pédagogique que j'ai expérimentée répond aux besoins de l’élève, acteur de ses apprentissages. N’ayant de cesse d’être en adéquation avec les exigences ministérielles et de l’école qui est toujours en mouvance, la formation professionnelle fait partie de mon parcours.

  • Élèves à besoins particuliers.

  • Formation avec attestation de réussite offerte par l’université de Laval : Le point sur le TDAH et comorbidité: comprendre, soutenir et accompagner les jeunes.

  • Formation offerte par Cadres 21 (en cours) : rétroaction aux apprenants.

 

L'élève

L’élève est tout d’abord un enfant « apprenant » dans un cadre serein et confiant. Il œuvre au cœur de ses apprentissages et s’épanouit au quotidien avec ses pairs. La démarche pédagogique de l’enseignante est de répondre à ses besoins et de s’adapter à ses particularités cognitives et psycho-affectives. Il se construit petit à petit et acquiert des compétences disciplinaires et transversales, des habiletés, savoir-être et savoir-faire. C’est à l’adulte enseignant d’appréhender et de comprendre ses forces et faiblesses pour choisir une pédagogie différenciée. L’obligation scolaire est «d’adapter l’offre éducative à la diversité des élèves et d'individualiser leur parcours scolaire ».

On observe aisément en classe que le rythme d’apprentissage et le potentiel des élèves sont hétérogènes. L’acquisition des compétences visées est donc propre à chacun. L’élève à besoins particuliers et spécifiques est différent de ses pairs, mais cela n’exclut aucunement les besoins fondamentaux de chacun. La pédagogie différenciée de l’enseignant répond à ses particularités, qu’elles concernent la réussite, le trouble d’apprentissage ou la déficience. 

Quoi faire?

La procédure normale est que le directeur et l’enseignant invitent les parents à se joindre à une équipe éducative où il est discuté des forces et faiblesses de l’élève; un bilan est écrit. La famille de l’écolier est étroitement associée à son écriture.  Dans un 1er temps, on cherche à trouver des solutions au sein de la classe.  C’est une étape immuable, mais qui ne suffit pas toujours. Dans ce cas, les parents sont invités à rencontrer un professionnel de la santé. Son rôle sera d’observer l’élève dans ses différents milieux, d’analyser, de définir et de nommer les raisons de ses troubles d’apprentissage et/ou déficience. Suite au diagnostic, ses recommandations seront adressées à la famille et à l’école qui écrira un plan d’intervention.

Je suis là...

J’offre des moyens pédagogiques et humains pour répondre aux besoins particuliers au-delà de l’école. Je viens à la rencontre de l’élève et de sa famille , là où il vit et grandit. La démarche est de commencer par démystifier la différence de l’enfant, ce qui le distingue de ses pairs et qui fait obstacle à son cheminement d’enfant et/ou élève. Comprendre le côté atypique de son enfant est primordial. Il s’agit de changer le regard et l’approche de la société pour une intégration de l’élève à besoins particuliers, l’aider à s’épanouir dans son milieu scolaire et familial. Dans un climat de confiance et de valorisation, j’accompagne l’enfant par la mise en pratique des dispositifs pédagogiques avec renforcement positif.

En collaboration avec:

Alexandra Lefebvre,

psychologue

Zoé Racine Roux,

orthophoniste

Caroline Pouliot,

orthopédagogue et coach familial

 
Carmen MARION
  • Facebook

Tout droits réservés En devenir 2020